HISTOIRE DES SPORTS LOCAUX ET DE LA FINBESL

HISTOIRE DES SPORTS LOCAUX ET DE LA FINBESL

Category : Actualité , Jeux

Un sport local prend naissance au sein de la communauté Bamendjou, Hauts Plateaux, Ouest du Cameroun dans les années 1970. Il se développe et se propage au sein de sa diaspora par les pratiques traditionnelles et culturelles. Il rentre dans le langage usuel dès la fin de l’année 1997 après la création du Ngueu Betne, premier art martial Camerounais par Maître KENOETON. De par son originalité et sa spécificité, le ngueu betne commence à se démarquer des arts martiaux classiques et conventionnels. Cette démarcation ouvre débouche sur un vaste champ de recherche menée par l’Institut de Recherches Appliquées en Sciences et Technologies Innovantes (IRASTI).

Il faut dire que les équipes de recherche se sont déployées dans les 10 régions du Cameroun pour échanger, discuter, et travailler avec les communautés. Des compétitions et des éditions de jeux ont été organisées pour étudier la compétitivité de chacun des axes thématiques et des disciplines qui la constituent.

C’est selon le cahier des charges inhérent à la recherche, le répertoire universel des sports locaux (RUSL) de la Fédération Internationale de Ngueu Betne (FINBESL) a été établi.

Au lendemain de la création du Ngueu betne, l’Académie Universelle des Arts et des Sports baptisée KE NGUEU BETNE (KNB) se met en place et commence la vulgarisation du Ngueu betne et des sports Locaux. C’est dans cet esprit que plusieurs activités sont organisées :

  • Les ateliers et les séminaires de formation des cadres et officiels,
  • Deux éditions du Festival des Arts, des Sports et des Exhibitions Multiformes(FESASEM) en 2000 et 2001
  • Trois éditions du Festival National des Arts, des Sports et des Exhibitions multiformes (FENASEM) en 2002, 2003 et 2004.
  • trois éditions des jeux locaux (JELO) (2005, 2006 et 2012).

En 2007, dans le souci de promouvoir la production agropastorale et la consommation durable, le Programme Jeunesse en Marche pour le Développement développe le concept des sports environnementaux, ce qui constitue la véritable innovation dans les sports locaux.

C’est dans cette dynamique que l’Association Internationale Jeunesse en Marche pour le Développement (AIJMD) lance la 1ère Edition des Jeunesses en Marche pour le Développement (JMD) dans la Commune de Yaoundé II les 11 et 12 décembre 2011. Les chercheurs associés de l’IRASTI de certains pays Africains et les représentants IRASTI des autres continents invités apprécient cette expérience unique. Et c’est dans la foulée qu’ils se réunissent le 14 décembre 2011 et fondent la Fédération Internationale de Ngueu Betne et des Sports Locaux avec son siège à Yaoundé en République du Cameroun.