Personnalités historiques et contemporaines

PRIX TAMBA ANDRE

1994 – à ce jour

Inconnu du monde sportif camerounais, TAMBA NKENGNE André est le 1er Africain qui a pris la vulgarisation les sports locaux en main dès 1996. Il a offert à l’Equipe de recherche, un bureau et un espace de travail décent. Il a accompagné ces jeunes dans leurs rêves. Il a été un véritable Coach pour eux. Il a su trouver les justes mots pour les réconforter, les encourager, les motiver et les propulser vers des nouveaux challenges. Il n’a pas lésiné sur les moyens matériels et financiers. Cette grandeur malgré ses difficultés personnelles, s’est sacrifié pour l’immortaliser des premières éditions des jeux locaux.

Jusqu’à ce jour, il ne cesse de soutenir les sports locaux. En dépit de toutes ces réalisations que nous admirons, l’homme garde son humilité et sa modestie. Il ne cesse de dire, ‘’ nous continuerons à investir dans les sports locaux pour le confort des plus faibles et des générations à venir. Nous nous battrons pour l’amélioration de la qualité de la vie sur terre’’. Il est l’un des précurseurs de la devise FINBESL des Jeux Universels ‘’ Rendons notre humanité heureuse et joyeuse’’.

Prix MAMA MBOA

2004-à ce jour

Monsieur MAMA MBOA se révèle à partir du Ministère des Sports et de l’Education Physique. Alors que nous sommes frustrés par l’administration pendant le suivi de du dossier d’agrément de la l’Association Camerounaise des Sports Locaux, il nous reçoit dans son bureau et nous prodigue des conseils en bon père de famille. C’est lui qui nous réarme moralement. Il veille au suivi de notre dossier jusqu’à son aboutissement en 2004. En sa qualité de Secrétaire Général de la Fédération Camerounaise du Sport Pour Tous, il ne ménage aucun effort dans notre accompagnement. Les festivals et les éditions des sports locaux des années 2004, 2005 et 2006 connaissent sa contribution. Il nous accompagne dans la formation et l’encadrement des clubs de sport au Palais des Congrès. Il s’est investi dans les activités de vulgarisation et de promotion des sports locaux. Comme conseil, il aimait nous dire ‘’ ce que vous faites aujourd’hui dans l’anonymat général, sera bientôt une source d’inspiration pour le mouvement sportif et olympique. ‘’.
PRIX KODO ELLA,

2002-à ce jour

Monsieur KODO ELLA, patriarche du mouvement sportif national camerounais est un révolutionnaire d’un genre unique. Il est l’un des artisans de la théorisation des sports locaux dans sa configuration actuelle. Il a mis toute son expertise nationale et internationale, au service de ce travail de recherche. Son travail est remarquable dans la rédaction du cahier de charge portant institution du répertoire universel des sports locaux. En qualité de Président de la Fédération Camerounaise de Badminton, il a pris sur lui la formation des chercheurs au management des sports. Il a présidé les réunions techniques et stratégiques du lancement des sports locaux. Il est l’un des architectes du mouvement des sports locaux modernes. Et le travail continue jusqu’à l’heure actuelle. Il aime travailler dans l’ombre et la plus grande discrétion. Car pour lui ‘’seul compte l’humanisation de notre société caractérisée par toutes les formes de violences. Les faibles ont aussi droit à la vie et on doit construire des espaces pour permettre aux vulnérables et laissés pour compte de s’exprimer dans ce qu’ils savent faire le mieux’’.
Prix Pr BENGONO Geneviève

2012 – à ce jour

Femme à poigne, scientifique rigoureuse, son arrivée au sein du club de recherche (IRASTI) en 2012 a changé toute la démarche. Les sports locaux ont un grand intérêt et présentent une originalité par rapport aux sports conventionnels. Ils placent l’homme et les personnes vulnérables au cœur de ses priorités. Afin de lui assurer une plus grande lisibilité, il faut lui donner les bases scientifiques. C’est dans cette optique qu’elle accepte volontiers de présider le Comité Scientifique de l’AIJMD/IRASTI. Elle se forme à la pratique des sports locaux. Elle, elle veut comprendre les mécanismes et la science des sports locaux. Dans la même lancée, elle mobilise ses paires de la médecine pour l’accompagner dans ce travail. Malgré leur scepticisme, elle prend les choses en main et se déploie au Cameroun et à l’international. Le 1er colloque scientifique sur le développement des sports locaux intervient le 4 Avril 2019 à l’Université Agricole de Management des Métiers de la Production. En qualité d’enseignant, elle pose les bases de la pédagogie des sports locaux. La FINBESL lui dédie le CENTRE DE REFERENCE PR BENGONO GENEVIEVE. Et elle continue le travail d’humanisation de la société contemporaine et moderne :’’ il n’y a que des bénévoles d’un genre nouveau pour marquer à leur manière l’histoire de l’humanité. Les sports locaux apparaissent comme un bon prétexte pour déclencher ce combat salvateur. C’est bien plus qu’une mission et seul compte, ce l’histoire aura retenu pour la prospérité et le bonheur des générations à venir.’’
Prix NOUTONG Jean Marie

1987-2010

L’histoire de la recherche des sports locaux se colle à la vie Monsieur NOUTONG JEAN MARIE, resté discret tout au long de sa vie. C’est lui qui prend le suivi des enfants, les structure et les suit quotidiennement du le 07 février 1987 jusqu’au petit matin du 26 janvier 2010 lorsqu’il est rappelé auprès de son Créateur. Il a œuvré auprès des chercheurs pour que le rendu de leurs travaux soit de qualité et que les résultats servent l’humanité. Il aimait bien nous rappeler sa propre maxime ‘’ Chacun de nous, sur la terre,   est en mission. Chacun doit toujours se demander ce qu’il a fait et ce qu’il a à faire que l’humanité avance. Si on n’écrit pas notre histoire, écrivons la nous-même et un jour arrivera où elle sera révélée au monde entier. Nous ne travaillons pas pour notre gloire, mais afin que la gloire du Seigneur se révèle en nous pour nous conférer notre éternité. Faites tous ce que vous pouvez pour entrer dans la mémoire vivante de l’humanité comme, NOS ANCETRES, CHRIST, MAHOMET, BOUDDHA, KRISHNA, CHEIK ANTA DIOP, AKHENATION …’’ Par sa rigueur et sa conviction, malgré sa maladie, l’homme était toujours à nos côtés. Lors des moments difficiles, il nous accueillait chez lui jusqu’au matin question de nous revitaliser. Il est en réalité le père des sports locaux. Il a instruit de créer le répertoire universel des sports locaux et a insisté sur la préservation et la conservation du patrimoine immatériel, la mémoire des peuples. C’est pourquoi le musée universel des sports locaux lui a été dédié : INSTITUT NOUTONG JEAN MARIE en abrégé INJM.
Prix KENTCHANDJI DASSI Geneviève

1997-2004

Elle est arrivée en 1997 après une conférence sur les sports locaux au Centre Culturel Camerounais. C’est après deux ans que nous avons découvert les valeurs suprêmes de la protection et du développement de la vie que portait cette grande dame. Arrivée au Club pour l’Acquisition de la Paix Intérieure(CAPI), elle apprend les sports locaux et les pratiquent avec beaucoup d’abnégation et parvient au grade d’Instructrice du Ngueu Betne. Très tôt, elle prend en charge les frais de location de salle du Gastronome à Tsinga, ensuite elle se charge de l’administration du club en éduquant les membres à la dynamique d’ensemble. De fil à aiguille, elle intègre le top management et c’est ainsi qu’elle s’implique au plus haut niveau dans l’organisation des évènements majeurs à savoir les Festivals des Exhibitions des sports à Yaoundé et à l’organisation des différents jeux locaux. Elle ne cessait de rappeler ‘’ l’important n’est pas de vivre 100 ans, mais de marquer votre passage sur la terre, de faire de manière à ce que les générations à venir disent du bien de vous, de faire parler vos œuvres car ce sont elles qui constituent la clé du salut. Les sports locaux sont une merveilleuse occasion de exercer sa foi’’. Le Seigneur la rappelle auprès de lui le 22 décembre 2004.

Ce qui était marquant en cette dame hors du commun, c’était l’amour qu’elle portait pour la formation des sportifs et des encadreurs pour prévenir les accidents découlant des pratiques sportives souvent mortelles. C’est pourquoi, la FINBESL, en reconnaissance des valeurs lui a dédié L’INSTITUT KETCHANDJI DASSI GENEVIEVE en abrégé IKDG.